Les fines herbes: les cultiver, les conserver, les savourer!

Délicieuses et utiles, les fines herbes peuvent parfois être coûteuses et difficiles à trouver. Alors, pourquoi ne pas les cultiver vous-même? Vous pourrez ainsi choisir vos herbes préférées et les faire pousser en quantité voulue. Ce genre d’assaisonnement vous permet de rehausser vos recettes sans ajouter de matière grasse ni de sel. Pour savoir de quelle façon cultiver les fines herbes, les conserver et les intégrer davantage à votre alimentation, poursuivez votre lecture!

Comment cultiver ses fines herbes

Les fines herbes se cultivent bien dans un jardin à l’extérieur. Il suffit de ne pas trop les arroser et de s’assurer qu’elles reçoivent assez de soleil. Un sol sablonneux est d’ailleurs idéal. Il est préférable de semer les graines à l’intérieur avant de transférer les plants au jardin, mais vous pouvez aussi les semer à l’extérieur lorsqu’il n’y a plus de risque de gel. Si vous êtes débutant, l’autre option est d’acheter un plant et de le planter au jardin lorsque la température est adéquate. Comme il existe une grande variété de fines herbes, il est important d’adapter la culture aux caractéristiques de chacune d’elles.

La majorité des fines herbes sont annuelles et peuvent être cultivées facilement. L’aneth, la sarriette, le basilic, la coriandre, le cerfeuil et la marjolaine font partie de cette catégorie et peuvent être cultivés telles quelles, sans qu’elles envahissent le potager. Le persil et la sauge sont des vivaces, mais avec le climat canadien, elles sont plus souvent des annuelles.

Les fines herbes vivaces, telles que l’ail, la ciboulette, l’origan, l’estragon, la menthe et le thym, repoussent chaque année. La ciboulette doit cependant être divisée et replantée tous les deux ou trois ans. La menthe, quant à elle, risque de s’étaler rapidement dans un sol humide et de cesser de pousser dans un sol sec.

Comment cultiver des fines herbes à l’intérieur?

fines-herbes-en-pots

Vous ne voulez pas vous soucier du climat, vous manquez d’espace ou préférez simplement ne pas cultiver vos fines herbes en plein air? Pas de problème, la culture des fines herbes se fait très bien à l’intérieur. Il faut seulement choisir un endroit où vos herbes peuvent avoir de 6 à 8 heures de soleil par jour ou bien utiliser une lampe de croissance.

Tout comme pour la culture à l’extérieur, vous êtes face à une alternative : les graines que vous sèmerez vous-même ou le plant que vous repiquerez. Il ne faut surtout pas oublier l’arrosage, quotidien l’été et aux 2 ou 3 jours l’hiver. De plus, pour la culture à l’intérieur, il est important de rempoter vos plants de fines herbes une fois par année. Diverses stratégies et techniques existent pour cultiver les fines herbes; poursuivez votre lecture pour plus de détails.

Quelles fines herbes planter ensemble?

Comme dans tout jardinage, la planification est importante. Comme on travaille généralement avec un espace restreint, il est essentiel de décider quelle plante ira où et à côté de quelle autre plante. C’est la même chose avec les fines herbes qu’avec les légumes. Certaines caractéristiques de chacune des herbes peuvent vous aider à décider lesquelles planter ensemble. Voici quelques suggestions de combinaisons :

  • L’estragon, l’oseille, le persil, la ciboulette et la coriandre se plantent bien ensemble, mais doivent l’être dans une zone ensoleillée avec un sol frais.
  • Le thym, le laurier et le romarin peuvent être plantés ensemble sur un terrain bien ensoleillé.
  • Le persil et le cerfeuil musqué sont de bons voisins s’ils sont plantés dans une zone semi-ombragée avec un sol riche.
  • La citronnelle et la ciboulette se plantent ensemble dans un sol frais, mais sec.
  • Le basilic et le cresson de para se plantent bien côte à côte mais ils demandent beaucoup d’eau..
  • Le persil et la ciboulette sont aussi de bons voisins.

Il est important de savoir que la menthe doit être plantée seule. Comme c’est une herbe très envahissante, si vous la plantez avec d’autres herbes, elle les détruira.

Pour la culture à l’intérieur, il est cependant recommandé de faire pousser les fines herbes dans de petits pots séparés et d’utiliser de plus grands pots pour les herbes qui prennent plus de place.

Vous ne le saviez peut-être pas, mais certaines fines herbes sont de très bons alliés des légumes ailleurs que dans votre assiette. Dans le jardin, certaines fines herbes peuvent être très utiles à vos légumes en pleine croissance. Voici quelques exemples de compagnonnage entre légumes et fines herbes qui vous aideront à devenir un meilleur  jardinier :

  • Le basilic se plante bien avec les tomates, les haricots et les poivrons. De plus, planté à côté des asperges, il repousse le criocère.
  • L’aneth se plante bien avec les laitues, les oignons et les choux.
  • La ciboulette accompagne bien les carottes et les tomates et elle éloigne les pucerons.
  • La coriandre chasse le doryphore des pommes de terre ainsi que les pucerons.
  • La menthe est bonne voisine des choux et des tomates. Elle aide à chasser les fourmis, les pucerons et les rongeurs. Il faut cependant veiller à ce qu’elle n’envahisse pas tout.
  • Le romarin est bon compagnon des haricots, des choux et des carottes. Il repousse aussi les limaces, la coccinelle mexicaine et la mouche de carotte.
  • La sauge est utile à côté des haricots, des choux, des carottes, des pois et des tomates. Elle aide d’ailleurs à repousser la coccinelle mexicaine, la piéride du chou, la mouche de la carotte et les limaces.

Compagnonnage légumes-herbes

Vous pouvez aménager votre culture de fines herbes de plusieurs façons. C’est le moment opportun de laisser libre cours à votre imagination et à votre débrouillardise.

Techniques de culture

ladelicateparenthese-DIY

Crédit : La délicate parenthèse

Si vous êtes adepte du bricolage, vous serez bien content de découvrir tous les choix qui s’offrent à vous pour la culture de vos fines herbes. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, voici quelques suggestions intéressantes dont vous pourrez vous inspirer cet été.

Si vous voulez davantage d’idées, en voici quelques-unes :

  1. Utilisez des pots Mason ou n’importe quel contenant qui vous plaît. Des boîtes métalliques pour le thé, des pots de café vides ou de jolies tasses peuvent aussi parfaitement faire l’affaire.
  2. Plantez vos fines herbes dans des boîtes à fleurs au mur. Cette technique fonctionne autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
  3. Peingnez des gouttières aux couleurs de votre choix et plantez-y vos herbes
  4. Utilisez un support en bois, une palette au sol ou des blocs de ciment comme boîtes à herbes.
  5. Procurez-vous un « Rainy Pot » à accrocher au mur. Il s’agit d’un pot en plastique surmonté d’un petit nuage dans lequel on verse de l’eau. Le nuage arrose la plante au bon rythme. Vous pouvez le trouver en ligne ou dans certains magasins de jardinage. Les petits comme les grands adoreront ce gadget!
  6. Recyclez vos bouteilles en verre : vos vieilles bouteilles peuvent servir de contenants pour vos herbes. Il suffit de conserver le haut de la bouteille (du goulot jusqu’au quart de sa hauteur)) de la déposer à l’envers dans un verre rempli d’eau et d’y mettre la terre et des fines herbes : le tour est joué!   technique-culture-DécoTendency  Crédit : DécoTendency
  7. Faites un jardin suspendu. Il existe plus d’une façon de fabriquer un jardin suspendu pour vos fines herbes.
    1. Une d’entre elles est de percer des trous dans des planches en bois pour ensuite y placer les pots contenant vos herbes. Ensuite, vous devez attacher ces planches l’une sur l’autre avec de la corde.
    2. Vous pouvez aussi utiliser un support à chaussures en tissu et y mettre de la terre ainsi que vos plants avant de le suspendre à la verticale comme sur la photo ci-dessous.jardin-suspendu
    3. Il est aussi possible de créer un jardin aromatique suspendu avec des pots à café vides! Voyez comment en lisant cet article.

Vous cherchez un jardin à fabriquer avec vos enfants? Consultez ce site pour passer un bon moment avec eux!

Suggestions : Herbes à essayer

Lorsqu’on parle de fines herbes, certaines plus connues comme le basilic, la coriandre, le persil, la menthe et la ciboulette nous viennent en tête. Bien que ces dernières soient de délicieuses options santé pour agrémenter vos recettes, beaucoup d’autres fines herbes gagneraient à être connues.

Pourquoi ne pas en essayer cet été? Il existe, par exemple, plus d’une sorte de basilic. Le basilic thaï avec ses accents de cannelle et de réglisse, le basilic grec avec ses petites feuilles et sa forme de buisson, le basilic pourpre avec sa couleur surprenante ou bien le basilic citron.

basilic-grec

Sinon, vous pourriez goûter à de la coriandre vietnamienne. Cette variété a un goût moins prononcé et se récolte tout l’été. La mélisse peut aussi être un ajout bien intéressant à vos plats  un peu comme l’aneth, elle se marie bien aux poissons et fruits de mer avec son goût citronné.

Le fenouil dont les graines à saveur d’anis s’ajoutent bien aux marinades et dont les feuilles accompagnent à merveille le poisson, la livèche dont le goût est semblable au céleri ou au persil et la petite pimprenelle dont la saveur rappelle celle du concombre sont aussi des fines herbes à essayer.

Si vous avez plus la dent sucrée, il existe plus qu’une sorte de menthe. En effet, il y a de la menthe poivrée et de la menthe chocolat. Aussi, le stévia est un édulcorant naturel beaucoup plus sucré que le sucre, qui ne fait pas monter la glycémie. Séché ou frais, il s’utilise bien dans de nombreuses recettes.

Certaines fleurs comestibles agrémenteront vos salades et plats estivaux. La capucine, dont on peut manger toutes les parties, a une saveur piquante comme celle du radis et les fleurs de la ciboulette sont aussi comestibles et ont un léger goût d’ail. D’autres fleurs comme les pensées, le calendula et les œillets ont des goûts assez légers, mais elles mettront de la couleur dans vos assiettes et dans votre jardin.

Conservation des fines herbes

basilic

Il existe plusieurs façons de conserver les fines herbes. Fraîches, congelées, séchées ou conservées dans l’huile, c’est à vous de choisir ce qui vous convient le mieux. Notre article Trucs pour cuisiner les légumes et les herbes en entier aborde sept techniques de conservation dont vous pouvez vous inspirer. Continuez votre lecture et vous découvrirez d’autres techniques.

Au réfrigérateur

Lorsque vous achetez des fines herbes fraîches, vous avez du mal à les conserver assez longtemps pour ne pas avoir à en jeter? Ne vous inquiétez pas, il existe des moyens de conserver vos herbes sans avoir à compromettre leur fraîcheur. Deux méthodes sont possibles pour conserver vos fines herbes au réfrigérateur.

La première consiste à couper le bout des tiges, à mettre les fines herbes dans un pot à moitié rempli d’eau et à recouvrir le tout d’un sac en plastique, sécurisé avec un élastique, avant de le mettre au réfrigérateur. Cette technique est idéale pour le persil, la coriandre, la ciboulette, le basilic et la menthe et permet de conserver les herbes entre 7 et 10 jours. Visionnez cette vidéo et vous verrez que cette technique est simple.

La deuxième technique est d’envelopper les herbes dans un linge ou un essuie-tout humide, de mettre le tout dans un sac de plastique refermable et de le ranger au réfrigérateur. Le romarin, l’origan, la marjolaine, la citronnelle, l’aneth, la sauge et le thym sont les meilleurs candidats pour cette méthode de conservation et peuvent être conservés ainsi durant 10 à 14 jours. Voyez comment faire en visionnant cette vidéo!

Au congélateur

Pour une durée de conservation plus longue, il est possible de congeler vos fines herbes. Après avoir haché vos fines herbes, vous pouvez les mettre dans des moules à glaçons avec de l’huile, avec un peu d’eau ou directement dans les moules. Une fois la congélation faite, vous pouvez mettre les petits cubes dans des sacs de plastique refermable et les placer au congélateur. Si vous préférez, vous pouvez faire geler les feuilles entières et les couper par la suite. Peu importe la technique, vos herbes se conserveront ainsi durant 4 à 6 mois au congélateur. La coriandre, l’aneth, le cerfeuil, la ciboulette, la menthe et l’estragon se prêtent bien à la congélation. Le basilic, une fois blanchi, se conserve bien au congélateur. Le persil se congèle aussi, préférablement coupé en gros morceaux.

Sécher les fines herbes

Bien que plusieurs fines herbes soient moins savoureuses une fois séchées, la technique de séchage s’avère simple et peu coûteuse. Le plus simple pour faire sécher ses fines herbes est de séparer les tiges des feuilles et de les faire sécher à plat dans un endroit chaud, sombre et bien aéré. Certaines fines herbes, comme le romarin ou le thym, sèchent aussi bien suspendues. Le séchage prend de 4 à 8 jours et permet de conserver les herbes jusqu’à 12 mois. Il faut toutefois s’assurer de conserver les herbes séchées dans des pots en verre à l’abri de la lumière. Le romarin, l’origan, la sarriette, la marjolaine et le thym sont des herbes idéales pour la technique de séchage. Le basilic, le persil, la ciboulette et la menthe se sèchent aussi facilement, mais perdent davantage de leur goût.    

Dans l’huile

Une autre option pour conserver les fines herbes est de les faire mariner dans de l’huile ou du vinaigre. Elles donnent ainsi leur arôme au liquide choisi et facilitent leur intégration lorsque vient le temps de cuisiner. En plus, ces huiles infusées peuvent être conservées sur le comptoir et donner un petit style à votre cuisine!

Tableau de jardinage

Pour chaque sorte de fines herbes, l’emplacement de culture et la technique de conservation varient. Pour vous aider à vous y retrouver, voici un petit tableau des principales fines herbes.

Tableau jardinage fines herbes

Comment cuisiner ses fines herbes

Les fines herbes s’intègrent très bien à votre cuisine habituelle. Une bonne préparation et de bonnes combinaisons avec les autres aliments vous faciliteront la tâche.

Préparation préalable

Vous voudriez intégrer des fines herbes plus souvent à vos menus, eh bien, ce n’est pas si difficile! Certaines des techniques de conservation présentées plus haut vous épargneront déjà des étapes de préparation de recette. Il existe cependant d’autres moyens de faciliter l’intégration des fines herbes.

Pour savoir quelles parties des fines herbes s’utilisent en cuisine, visitez ce site !

Voyez ces quelques recettes qui vous aideront à utiliser facilement les fines herbes que vous avez sous la main.

herbes-salees

Crédit : Meilleur avec du beurre

En faisant vos herbes salées vous-même, vous pourrez intégrer vos herbes préférées à n’importe quelle recette. Voyez comment en visitant cette page!

Un bouquet garni est aussi très simple à préparer et permet de rehausser n’importe quels mijotés ou potages. Voyez comment en préparer un!

Combinaisons avec les aliments

Pour savourer vos fines herbes au maximum, il est préférable de les combiner avec les aliments adéquats. Notre guide des épices et des herbes vous sera bien utile pour choisir les herbes et épices qui accompagneront vos aliments. Vous pouvez aussi consulter ce tableau pour connaître plus en détail les accords d’herbes parfaits pour vos repas ainsi que leur préparation.

Recettes

fricassée-poulet-AG

Les fines herbes s’ajoutent à presque tous les plats. Elles permettent de rehausser le goût des aliments sans ajouter de sel ni de matière grasse.

Essayez ces recettes et vous verrez comment les fines herbes changeront vos habitudes alimentaires!

Salade de pâtes grecque au pesto d’herbes, d’olives et de tomates

Salade de fenouil, de radis et de pois mange-tout au fromage

Taboulé style californien

Fromage aux fines herbes

Fleurettes de brocoli et de chou-fleur à la romaine

Linguines aux épinards et fines herbes

Fricassée de poulet et légumes, parfumée de fines herbes

Pâtes primavera

Pesto origan et amandes

Bavette de bœuf, courge et épinards, sauce citronnée aux herbes

Coquilles aux épinards, sauce rosée à la florentine    

Frittata au jambon et aux fines herbes

Pain d’agneau à la menthe

pesto-cuisine-estudiantine

Crédit : Cuisine estudiantine

Consultez ces 12 recettes originales de pestos et vous verrez à quel point vos fines herbes peuvent être polyvalentes.

Les fines herbes accompagnent à merveille les grillades et peuvent agrémenter vos marinades! Lisez notre Guide pour un BBQ végé remarquable pour en savoir davantage.

Vous disposez désormais des outils nécessaires pour exploiter davantage les fines herbes. En espérant que vous serez plus confiants à les cultiver vous-même, nous vous souhaitons un bon jardinage. N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences, de vos trucs et même de vos recettes en lien avec les fines herbes.

 


 

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *