La mijoteuse sous les projecteurs

La mijoteuse sous les projecteurs

Il n’y a rien de mieux que d’arriver chez soi et de constater que notre repas est déjà prêt à être dégusté. Cuisiner des plats à la mijoteuse, c’est tout simplement magique! On prépare nos aliments le matin et, de retour à la maison, on n’a qu’à servir le tout dans des assiettes. La mijoteuse nous facilite grandement la tâche. En plus, les plats mijotés dégagent des arômes invitants et combien réconfortants! Avec cette douce odeur qui flotte dans la maison, on n’a qu’une seule envie: savourer notre souper.

Le traditionnel ragoût de bœuf est souvent notre unique recette pour mijoteuse. Pourtant, il y a tellement de possibilités. Vous pouvez cuisiner presque n’importe quoi dans votre mijoteuse. Vous manquez d’inspiration? Jetez un coup d’œil aux recettes que nous vous proposons à la fin de l’article. Vous allez rapidement comprendre pourquoi nous raffolons des plats mijotés. Consultez également nos astuces pour réussir ces fameux mets.

La mijoteuse : une histoire fascinante

La mijoteuse ne date pas d’hier. Elle a été vendue pour la première fois en 1950. Dès sa mise en marché, cet appareil de cuisine a connu un franc succès, et ce n’est pas pour rien! La mijoteuse nous a permis de cuisiner de bons plats sans devoir passer des heures en cuisine. Voici une parcelle de son histoire.

La naissance de la mijoteuse

C’est Irving Naxon qui a inventé cet appareil en 1940. L’idée lui est venue de sa mère, qui devait utiliser le four de la boulangerie locale pour cuire le fameux cholent. Irving Naxon s’est donc affairé à trouver une cuisson similaire à celle d’un four, mais plus économique et moins dispendieuse. Son idée fut d’intégrer l’élément chauffant à l’intérieur du plat à cuisson. Il a ainsi rendu la cuisson lente accessible à tous.

Vintage mijoteuse

Lors de sa mise en marché, la mijoteuse était offerte en quelques couleurs : vert forêt, or, blanc et cuivre. Elle venait également avec son propre livre de cuisine. Le tout coûtait seulement 25 dollars! Alors que les femmes raffolaient des plats mijotés pour leur aspect pratique, les hommes ont adopté la mijoteuse pour son côté économique.

Ce n’est pas que dans les années 50 que la mijoteuse a marqué les esprits. Encore aujourd’hui, elle a sa place dans nos cuisines!

Pourquoi aimons-nous notre mijoteuse?

Une mijoteuse rouge

Soyons francs, on l’adooooore! Posséder une mijoteuse nous permet de gagner du temps et de l’argent. En plus, les résultats ne nous déçoivent jamais, car la viande est toujours tendre, juteuse et surtout, débordante de saveurs.

Pour son côté pratique

On ne se le cachera pas : l’avantage principal d’une mijoteuse, c’est sa commodité. Pendant que notre repas cuit, on n’est même pas obligé de rester dans la cuisine, voire dans la maison. La cuisson se fait toute seule! Préparer un plat mijoté ne nous prend que quelques minutes. Ensuite, on laisse cuire le tout plusieurs heures et l’on revient juste à temps pour déguster notre souper! Quoi demander de mieux?

Ah! c’est vrai, il y a mieux encore! Les plats mijotés sont tellement populaires dernièrement que plusieurs chefs cuisiniers ont inventé toutes sortes de recettes pour mijoteuse. À l’aide de cet appareil, on peut évidemment cuisiner un repas principal, mais également des soupes, des pâtes, et même des desserts. Ce ne sont pas les choix qui manquent!

Pour son côté économique

Grâce à sa capacité de plusieurs litres, la mijoteuse nous permet de doubler facilement notre recette. Et comme on le sait déjà, plus on cuisine de grandes quantités, moins ça coûte cher! En plus, on peut acheter des coupes de viandes moins dispendieuses, puisqu’une cuisson lente attendrit n’importe quel type de viande. On n’a donc pas à dépenser pour de la viande de meilleure qualité.

La consommation d'énergie d'une mijoteuse

On cherche souvent le moyen d’économiser sur sa facture d’électricité. Eh bien, la mijoteuse répond à cette préoccupation. Effectivement, cuire un plat à la mijoteuse demande 80 % moins d’électricité qu’avec un four conventionnel. L’énergie requise pour une mijoteuse équivaudrait à l’énergie d’une ampoule de 100 watts et demie. C’est un avantage considérable! Décidément, les mijotés sont des repas peu coûteux.

Pour son côté santé

La mijoteuse nous procure une cuisson saine. En effet, contrairement aux cuissons traditionnelles, la mijoteuse nous permet de conserver tous les nutriments relâchés par nos aliments. Les différents nutriments sont absorbés par le bouillon. C’est pour cette raison que ce précieux bouillon ne doit pas être gaspillé. On peut le verser dans nos assiettes afin de préserver tous les nutriments. De plus, cuire un mijoté ne demande pas d’huile supplémentaire ni aucun ajout de gras. Cet autre facteur nous confirme que la mijoteuse offre une cuisson santé.

Certains doutent que la cuisson lente de la mijoteuse puisse éliminer les bactéries présentes dans la viande. La cuisson à la mijoteuse ne pose aucun risque, puisqu’à la température la plus basse, l’appareil cuit les aliments entre 80 °C et 90 °C. Pour écarter tout danger, on doit cuire la viande hachée à un minimum de 68 °C, de 60 °C pour les rôtis et de 74 °C pour les volailles. Cuire notre repas à la mijoteuse ne comporte donc aucun risque pour la santé.

Non seulement les plats mijotés sont bons pour la santé, mais ils sont aussi délicieux! La cuisson lente permet aux saveurs de se décupler. Pour rehausser le goût au maximum, optez pour le mode « basse température », car plus la cuisson est lente, plus les aliments absorbent les différentes saveurs de votre recette.

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir son mijoté!

La mijoteuse a beau faire la plus grande partie du travail, certaines astuces vous permettront d’atteindre la perfection.

Choisir les bons aliments

Choisir ses aliments pour la mijoteuse

Bien que les plats mijotés se préparent rapidement, on peut diminuer encore plus le temps de préparation en achetant un mélange de légumes surgelés et un paquet de viande en lanières. Ainsi, on saute l’étape la plus longue, c’est-à-dire celle où l’on doit couper tous nos aliments.

Pour la viande, ne dépensez pas inutilement pour la meilleure qualité. Grâce à la cuisson lente, toutes les coupes de viande deviennent tendres et juteuses à la mijoteuse. Prêtez plutôt attention à la grosseur des morceaux de viande. On doit éviter de couper la viande en trop petits morceaux, car leur volume diminuera encore davantage au moment de la cuisson.

Certains aliments conviennent difficilement aux mijoteuses. Par exemple, le poisson a une chair trop délicate pour ce type de cuisson. Les volailles aussi risquent de cuire trop longtemps. Si l’on veut cuisiner, par exemple, des poitrines de poulet à la mijoteuse, on doit les cuire à basse température et les surveiller de temps à autre. Elles ne doivent pas rester dans la mijoteuse plus de quatre heures. Sinon, votre volaille sera trop cuite.

On peut également mijoter des légumes. La cuisson lente convient parfaitement aux légumes racines comme les navets, les carottes et les pommes de terre. Quant à eux, les légumes verts sont plus fragiles. On doit donc les cuire moins longtemps dans notre mijoteuse.

Rehausser la saveur de nos plats

Des épices pour rehausser la saveur

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, la cuisson lente rehausse la saveur des aliments, mais il ne suffit pas de les cuire dans la mijoteuse pour leur donner plus de goût. Si vous voulez obtenir un petit goût caramélisé, saisissez la viande à la poêle avant de la mettre dans la mijoteuse. Cette astuce vaut aussi pour les légumes! C’est la seule manière de retrouver ce goût caramélisé dans un plat mijoté. Si vous trouvez que votre sauce est trop liquide, vous pouvez l’épaissir en enrobant la viande de farine avant de la saisir. C’est un bon truc à savoir!

Pour vous assurer de ne perdre aucune saveur, ajoutez idéalement les épices vers la fin de la cuisson, car autrement elles perdent leur goût. Si vous n’êtes pas en mesure de les incorporer à la fin, vous pouvez tout de même le faire en même temps que les autres ingrédients. Dans ce cas-là, ne vous gênez pas pour en mettre beaucoup!

Obtenir la cuisson désirée

La cuisson de la viande à la mijoteuse

Pour bien cuire nos aliments, on doit les placer d’une façon particulière à l’intérieur de notre mijoteuse. Étant donné que la viande cuit plus rapidement que la plupart des légumes, on place ces derniers au fond de la mijoteuse et, par-dessus, on met la viande. Si vous voulez que vos légumes conservent leur côté croquant, vous pouvez les ajouter seulement au cours des 30 dernières minutes de cuisson.

S’il y a une chose que vous devez connaître, ce sont les temps de cuisson. À basse température, c’est-à-dire à environ 95 °C, les aliments doivent mijoter entre huit et dix heures. À température élevée, c’est-à-dire à environ 150 °C, ils doivent mijoter entre quatre et six heures. Par contre, si vous ouvrez le couvercle de la mijoteuse pendant la cuisson, la vapeur s’évaporera. Vous devrez donc attendre plus longtemps avant que vos aliments soient cuits.

Jusque-là, c’est plutôt simple, car on n’a qu’à suivre les indications de notre recette. La partie la plus compliquée, c’est d’adapter le temps de cuisson d’un plat allant au four à un temps de cuisson pour la mijoteuse. Fiez-vous à l’aide-mémoire qui suit pour convertir la durée des cuissons.

Cuisson traditionnelle
Mijoteuse
(température élevée)
Mijoteuse
(basse température)
De 15 à 30 minutes De 1 à 2 heures De 4 à 6 heures
De 30 minutes à 1 heure De 2 à 3 heures De 5 à 7 heures
De 1 à 2 heures De 3 à 4 heures De 6 à 8 heures
De 2 à 4 heures De 4 à 6 heures De 8 à 12 heures

 

Le temps de cuisson n’est pas la seule chose à prendre en compte lorsqu’on convertit une recette. Pour un plat mijoté, on doit diminuer la quantité de liquide qu’on incorpore dans notre recette habituelle, puisque la vapeur ne s’échappe pas de la mijoteuse. Donc, si vous mettez la même quantité de liquide qu’en temps normal, il en restera beaucoup trop à la fin de la cuisson.

Les recettes d’Arctic Gardens pour mijoteuse

Découvrez nos nouvelles recettes pour mijoteuse. Elles se préparent en un rien de temps! En plus, vous avez l’embarras du choix, car nous vous proposons autant des recettes végétariennes que des recettes avec de beaux morceaux de viande.

Rôti de palette à l’érable à la mijoteuse

Rôti de palette à l'érable à la mijoteuse

Nombre de portions : 6
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson à température élevée : de 5 à 6 heures
Temps de cuisson à basse température : de 7 à 8 heures

Cette recette deviendra assurément votre plat réconfortant favori. Le sirop d’érable lui donne un petit goût sucré sans camoufler le goût des autres aliments. Cuite lentement dans la mijoteuse, la viande devient tellement tendre qu’elle se coupe à la fourchette. Ce rôti de palette est un vrai délice!

Chili végé au piment chipotle à la mijoteuse

Chili à la mijoteuse

Nombre de portions : 6
Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson à température élevée : de 3 à 4 heures
Temps de cuisson à basse température : de 5 à 6 heures

Ce plat d’origine texane (eh non, le chili ne vient pas du Mexique!) satisfera votre amour pour les mets épicés. Le meilleur de cette recette de chili, c’est sa préparation d’une grande simplicité. Vous n’avez qu’à mélanger tous les ingrédients dans la mijoteuse et à les faire cuire, c’est tout!

Sauce à spaghetti végétarienne à la mijoteuse

Spaghetti végé à la mijoteuse

Nombre de portions : 8 à 10
Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson à température élevée : de 4 à 5 heures
Temps de cuisson à basse température : de 6 à 7 heures

Remplacez votre sauce à spaghetti habituelle par cette version végétarienne! Le tofu et les lentilles nous permettent de retirer la portion de viande normalement présente tout en conservant suffisamment de protéines. Par ailleurs, si vous broyez ces deux derniers ingrédients, vous obtiendrez exactement la texture de la viande hachée. Le plus beau dans cette recette, c’est que vous n’avez pas à attendre à côté du four pour remuer votre sauce, car la cuisson se fait toute seule!

Poulet et légumes aux olives et au chèvre à la mijoteuse

Poulet à la mijoteuse

Nombre de portions : 4
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson à température élevée : de 3 à 4 heures
Temps de cuisson à basse température : de 4 à 5 heures

Cette recette de poulet à la mijoteuse ne demande que 15 minutes de préparation! En plus, vous aurez besoin de peu d’ingrédients: du poulet, des légumes et quelques assaisonnements. Grâce à toutes ces saveurs combinées et à la délicieuse sauce au chèvre, vous vous régalerez avec cette recette!

Ratatouille à la mijoteuse

Ratatouille à la mijoteuse

Nombre de portions : 4
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson à température élevée : de 3 à 4 heures
Temps de cuisson à basse température : de 6 à 7 heures

Vous avez un restant de légumes? C’est le temps de cuisiner une ratatouille. En plus, la recette est très simple : on mélange, on cuit, et le repas est prêt!

Grâce à ces astuces et à ces nombreuses recettes, vous êtes fin prêt à vous concocter toutes sortes de plats mijotés. Vous serez ravi de rentrer à la maison et d’y trouver votre souper déjà prêt! La mijoteuse, c’est vraiment la solution idéale pour cuisiner un bon repas réconfortant, même si l’on a peu de temps dans la journée. Avez-vous des recettes favorites pour la mijoteuse?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>