Le guide incontournable d’un pique-nique réussi

Pique-nique sur une couverture

L’idée de faire un pique-nique ne plaît pas qu’aux enfants, vous savez! Pour bien des familles, et même des couples, cette activité plein air s’inscrit sur la liste de choses à faire durant l’été. C’est un véritable petit moment de bonheur que de pouvoir briser la routine alimentaire pour s’exiler et manger près de la nature. On transgresse les manières à la table habituelles, les enfants jouent entre le repas, on s’assoit en indien et on mange avec les doigts.

Peu importe l’endroit où vous habitez, votre petit coin de pays regorge certainement d’espaces verts et de lieux à découvrir! Ne tardez plus et échappez au brouhaha de la vie quotidienne, fermez vos gadgets électroniques et pratiquez l’art de pique-niquer!

Pique-niquer : d’où provient cette étrange expression?

Pique-nique d'autrefois à la campagne

C’est dans toute sa simplicité que l’art de manger sur l’herbe fut inventé. Cela remonterait à l’époque où les bergers, vachers et pâtres se nourrissaient de pain et fromage au beau milieu de leur troupeau. À ce moment, le pique-nique était alors associé aux travaux des champs plutôt qu’aux loisirs estivaux. Par obligation, les pauvres fermiers du temps prenaient une pause pour casser la croûte avec un petit déjeuner constitué de « petits riens », soit de « niques ». D’ailleurs, c’est de là que proviendrait l’origine du mot pique-nique qui signifiait picorer des « niques », terme faisant référence aux petites choses ayant peu de valeur, à de la petite monnaie. Certains pensaient aussi que pique-nique tirait son origine d’un repas pris dans un village nommé Pique-Nique.

Au Moyen Âge, le même mot était aussi utilisé pour parler d’un repas que l’on consommait à l’extérieur sans table. Pique-nique dans les champs, chez les nobles, à la chasse, etc.

Au XVIIIe, le mot se popularise et apparaît pour la première fois dans le Dictionnaire de l’Académie. Il se définit comme un repas pour lequel chaque invité apporte un plat ou paye sa part. Les gens disaient alors qu’il faisait « un repas à pique-nique » ou bien un « souper à pique-nique » et partageaient le festin entre-eux.  À cette époque, c’était une façon de partager les dépenses d’un repas. L’expression provenait du verbe « piquer » et du terme « nique », signifiant un repas où chacun pique un plat pour sa nique, soit pour son argent. Pique-niquer voulait dire manger ensemble, chez quelqu’un ou chez soi, à l’extérieur ou à l’intérieur, mais pas nécessairement en plein air.

Vers la fin du XIXe siècle, cette expression tomba désuète au profit de celle que nous connaissons actuellement, soit « faire un pique-nique ». À partir de ce moment, on reconnaissait le pique-nique comme un repas pris à l’extérieur au cours d’un voyage, d’une excursion, etc. On lui accordait une valeur plus symbolique, c’était maintenant un moment de plaisir et une destination de loisir plus qu’un partage de frais du repas. Cette nouvelle tendance s’inscrit notamment avec l’essor des moyens de transports et le désir de se déplacer pour pique-niquer.

Terme français d’origine, le mot pique-nique fut adopté en anglais en 1748 pour donner picnic et également en allemand en 1753 sous la forme picknick. Aujourd’hui, il est accepté par tous et cette activité est devenu une vrai pratique universelle. C’est en effet bien plus qu’une simple nappe à carreaux sur une table. On assiste maintenant à une révolution du pique-nique traditionnel :  multiplication d’accessoires pratico-pratique, recettes pour le pique-nique, thématiques et plein de choses pour agrémenter votre casse-croûte au grand air!

Maintenant, laissons un peu de côté l’histoire et préparez-vous à planifier le meilleur pique-nique de votre été!

La destination

Pique-nique sur la plage

Avant toute préparation, il est important de connaître l’endroit où vous allez pique-niquer. Cela vous aidera à déterminer le menu et les produits essentiels dont vous aurez besoin pour la journée. Souvent, nous avons tendance à vouloir trouver le coin idéal alors que le bonheur autour d’un pique-nique se traduit dans les moments que l’on partage en famille autour d’une bonne bouffe. N’est-ce pas ça l’idée d’un pique-nique ?

Vous verrez qu’il n’y a aucune limite quant au lieu où faire un pique-nique. Que ce soit dans votre cour arrière, sur le bord d’un lac, au parc ou en montagne, vos enfants s’émerveilleront à la simple idée de manger par terre. En cas de pluie, on improvise un pique-nique dans le salon!

Le tableau suivant présente les principaux endroits où pique-niquer ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Les endroits
Les avantages
Les inconvénients
À la plage ou sur le bord d’un lac
  • La possibilité de se rafraîchir entre deux bouchées.
  • Les activités à la plage : volleyball, jeux dans le sable, baignade, etc.
  • Le sable peut souvent se retrouver dans les assiettes.
  • Il n’y a pas toujours de tables à pique-nique sur place.
À la montagne
  • Le contact avec la nature.
  • Une belle façon de combiner randonnée et repas à l’extérieur.
  • C’est une ambiance relaxante et zen.
  • La forêt garde une certaine fraîcheur lors des journées plus chaudes.
  • Il y a souvent des insectes.
  • Lors des grandes chaleurs, les forêts deviennent étouffantes.
  • Il n’y pas nécessairement d’accès à l’eau et de toilettes.
Au parc
  • Il y a souvent des tables à pique-nique et même des bbq.
  • Il y a toutes les commodités (poubelles, bancs, tables et même toilettes)
  • Il y a souvent un aire de jeux pour les enfants.
  • Les parcs sont très accessibles pour un pique-nique dernière minute.
  • Les parcs sont souvent situés en ville où il y a beaucoup de bruits urbains.
  • Les parcs sont souvent situés près des voies passantes.

 

Une fois que vous aurez déterminé l’emplacement, vous pourrez mieux identifier les choses dont vous aurez besoin. Est-ce que vous mangerez sur une table au parc ? Sur une couverture à la plage ? Apporterez-vous une table pliante ? Ce sont tous là des éléments à ne pas omettre avant de charger la voiture!

Pensez à votre équipement

Puisqu’un pique-nique se fait souvent sur l’herbe, nous vous avons déniché deux styles de couvertures idéales pour les pique-niques. Nous aimons beaucoup celles de chez Avenue Coloniale. Elles sont imperméables et munies d’une ganse pour faciliter le transport. La couverture colorée de chez Figue vous assurera également un pique-nique à l’abri de l’humidité en plus d’être super coquette.

Bien manger : l’ingrédient d’un pique-nique réussi

Lorsqu’on part manger à l’extérieur, il peut sembler plus accessible d’arrêter à l’épicerie du coin pour garnir notre glacière de sandwichs, salades et biscuits déjà préparés. Toutefois, c’est bien plus agréable de concocter un pique-nique maison qui saura parfaitement satisfaire notre satiété du moment. Rien de plus vital que de se nourrir sainement en pleine nature!

Pour un menu pique-nique équilibré, intégrez des aliments provenant des 4 groupes alimentaires, c’est-à-dire les produits céréaliers, les produits laitiers, les viandes et substituts, les fruits et sans oublier les légumes!

Faites preuve d’originalité et laissez de côté le traditionnel sandwich au jambon fromage. Réinventez le contenu de votre panier à pique-nique! Il existe une variété de recettes conviviales à emporter. Que ce soit une salade, un super sandwich ou une soupe froide, les possibilités sont énormes pour réaliser un menu original. De plus, demandez à vos enfants de s’impliquer dans la préparation du repas, ils seront fiers au moment d’ouvrir la glacière!

Nous suggérons d’en apporter plus que pas assez. L’idéal est de pouvoir aller piger à son goût, et ce, tout au long de la journée. Pour un pique-nique familial, envisagez des aliments qui se consomment avec les doigts : ils seront plus faciles à déguster sur place.

Quand on pense pique-nique, il faut aussi penser pratico-pratique. Inutile de vouloir tout déménager pour recréer votre cuisine sur le bord d’un lac. L’idée derrière un bon festin sur l’herbe, c’est d’improviser! En plein air, on laisse à la maison notre petit confort et on sort notre air d’aventurier!

Nous vous proposons donc quatre menus pique-nique soigneusement conçus pour un succulent repas en plein air et répondant aux critères d’hygiène alimentaire. Il peut sembler facile de planifier un goûté, mais encore faut-il le préparer avec soin pour éviter le plus possible la prolifération de bactéries. Ainsi, nos suggestions repas ne présentent aucune charcuterie, peu ou pas de mayonnaise (nous avons privilégié les recettes à base d’huiles et de condiments résistant à la chaleur) et nous avons éliminé autant que possible toute nourriture anti-pique-nique!

Le pique-nique matinal  

Ne réservez pas votre prochain brunch du dimanche au restaurant, offrez-vous plutôt un bon déjeuner à l’extérieur pour partir la journée du bon pied. Vous pourrez ainsi profiter du restant de la journée pour faire des activités tout en ayant le bedon bien plein :)

Carte de recette pour pain aux bananesVoici quelques suggestions pour un déjeuner nourrissant et facile à transporter :

Café, thé et jus d’orange
Fruits frais
Yogourt avec céréales granola
Sushis bananes
Gruau sans cuisson
Céréales au choix
Pain aux bananes et légumes
Brochettes de pain doré
Muffins déjeuner maison
Brioches à la cannelle, chocolatines ou croissants
Sandwich du matin pressé
Roulés de crêpes au beurre d’amande et aux fraises
Rouleau déjeuner au nutella ou au beurre d’arachide
Miniquiches pour emporter

Le pique-nique familial

Rassembleur, convivial et amusant, les pique-niques sont une histoire de famille, voir même une véritable moeurs. Pensez quelques secondes au moment où vous êtes parti pique-niquer pour la première fois. C’était certainement avec vos parents, votre famille…Les grands classiques comme la salade de brocolis, de macaronis et les pointes de sandwich au fromage garnissaient sûrement la nappe à carreaux. Aujourd’hui, on fait place à des mets plus actuels et on innove avec des recettes originales et tout aussi alléchantes. Mais, entre nous, nous savons très bien que les classiques ne s’oublieront jamais.

Pour un menu familial, les salades de couscous, pâtes et quinoa font d’excellents repas en plus d’être nourrissantes. Vous pouvez y ajouter des légumineuses, du poulet froid ou des oeufs durs pour faire le plein de protéines.  Les sandwichs, roulés et croissants sont aussi des options qui ne feront pas de chichi. Essayez les quiches ou les petites pizzas, même froides, elles seront exquises!

Pensez également à cuisiner des repas qui se mangeront bien une fois assis par terre et sans ustensile. Pour que vos enfants apprécient encore plus le festin, demandez-leur ce qu’ils aimeraient manger. Ils vous donneront certainement d’excellentes idées.

Carte de recette pour salade de macaronisVoici quelques suggestions de recettes classiques idéales pour un pique-nique en famille :

Le pique-nique du végétarien

Si vous ne consommez pas de viande ou que vous préférez tout simplement opter pour un menu végétarien, il existe de très bonnes recettes dont vous ne pourrez plus vous passer même une fois à la maison.

Carte de recette pour salade de pois chichesVoici quelques suggestions de mets sans viande :

Le pique-nique pour deux

Si vous souhaitez une escapade plus romantique, rien ne vaut un pique-nique en tête-à-tête pour casser la routine. Plus économique qu’un souper au restaurant, cette activité vous assurera bonheur et légèreté! Attrapez la couverture à carreaux et sortez la bouteille de vin pour profiter d’un petit moment à deux.

Carte de recette pour quiche aux légumes et oignons caramélisésVoici quelques suggestions de recettes faciles à préparer et délicieuses à savourer en amoureux :

Pour les petits becs sucrés

Un pique-nique sans sucrerie? N’y pensez même pas! Alors que cette activité évoque souvent les vacances et la convivialité, le dessert se veut une nécessité tant pour les enfants que les parents. En plus, ces gourmandises complèteront à merveille votre festin. Par contre, il vous faut des petites douceurs faciles à transporter et qui se mangeront facilement avec les doigts!

Carte de recette de galettes au miel et aux légumesVoici une sélection de recettes pour vous sucrer le bec juste assez :

Des collations bien pensées

Carte de recette pour collation au melon d'eau

Pour les collations, optez pour des fruits qui se mangent facilement avec les doigts comme les quartiers de pommes, d’oranges ou les raisins et les fraises. Évitez d’apporter des petits fruits fragiles qui s’abîment souvent dans la boîte à goûter, comme les bananes, les pêches et les abricots.

Connaissez-vous le petit truc pour empêcher que la chair de pomme brunisse lorsque nous la coupons en morceau? C’est de l’attacher avec un élastique une fois qu’elle est tranchée.

Une autre idée originale, c’est d’insérer des bâtonnets de popsicle dans des triangles de melon d’eau : un vrai délice et nous avons l’impression de croquer dans un vrai popsicle, mais en version plus santé!

Le popcorn est également une belle collation qui se mange facilement. On le pop la veille et on le sert dans un plat le moment venu.

Sans oublier les crudités avec trempette, les cubes de fromage, les craquelins, les chips de pita avec salsa et l’houmous, qui font des petites bouchées toujours gagnantes!

Les boissons

Carte de recette pour la limonade maison

Il est important de prévoir des boissons, car les journées chaudes donnent soif! Outre les jus en boîte de carton, il existe une façon bien plus amusante de s’hydrater en nature. Bien sûr, permettez-vous d’apporter de l’eau en grande quantité. En plus de vous rafraîchir, elle sera utile pour rincer les petites mains collantes et les dégâts. Pour vous assurer que l’eau restera froide, remplissez des bouteilles réutilisables au quart et faites-les congeler. Le lendemain, remplissez le reste avec de l’eau fraîche.

Préparez une bonne limonade maison la veille du pique-nique et versez-la dans de petits récipients hermétiques comme des pots masson.

Petit conseil, éviter d’apporter des boissons gazeuses. Celles-ci pourront perdre leurs petites bulles sous l’action de la chaleur. En plus, elles attireront les bestioles. Vous ne voudriez certainement pas de visite lors de votre festin extérieur!

10 aliments à éviter en pique-nique

Boules de crème glacée

Avant de planifier votre menu, assurez-vous de faire les bons choix pour éviter les désastres alimentaires. Que ce soit pour une question de salubrité ou seulement de dégâts, il y a certains aliments qui feraient mieux de rester à la maison.

La crème glacée

On choisit plutôt des yogourts aux fruits en tube congelés ou on va à la crèmerie, s’il y en a une près de votre destination pique-nique.

Les fruits tendres et fragiles (banane, pêche, etc.)

Il faut opter pour des fruits qui ne mûrissent pas trop rapidement sous l’effet de la chaleur. Les pommes, les oranges, les raisins, le melon d’eau sont parfaits pour le pique-nique. Les fruits séchés sont aussi une belle option.

Les fromages à pâte dure (le Cheddar)

Le Brie, le Camembert ou le chèvre frais. Ceux-ci ne deviendront pas huileux sous l’effet de la chaleur. Sinon, on peut tout de même privilégier les fromages à pâte ferme emballés sous vide.

La mayonnaise

Cette sauce est très propice à la croissance bactérienne si elle n’est pas maintenue à une température de 4,4 °C. Même avec une glacière bien refroidie, vous ne pourrez jamais être certain de sa fraîcheur. Vaut mieux prévenir que guérir!

Remplacez la mayonnaise par des vinaigrettes à base d’huile ou de vinaigre, des sauces à la moutarde, du beurre de noix, de l’humous, etc.

Les oeufs farcis

Cet amuse-gueule contient généralement de bonne quantité de mayonnaise et c’est pourquoi il serait préférable de garder les oeufs farcis pour un bbq à la maison!

On remplace par l’oeuf dur, tout simplement.

Les boissons gazeuses

Avec la chaleur, ces boissons tendent à perdre leur gaz carbonique et le sucre contenu dans celles-ci attire davantage les insectes!

Optez pour de l’eau, une bonne limonade ou un thé glacé maison.

Les aliments frits

Pourquoi vouloir gâcher un pique-nique par des aliments peu nourrissants? En plus d’être très salissants, les aliments frits, une fois réfrigérés, perdent leur croustillant.

Choisissez plutôt des sandwichs, des salades, des légumineuses, du thon, des fruits et légumes, etc.

Le chocolat

À moins que vous décidez de le manger en fondue, le chocolat est un aliment qui fond très rapidement à la chaleur. Évitez les desserts à base de chocolat, ils perdront de leur fraîcheur.

Priorisez des desserts frais comme les fruits, le yogourt, les galettes et muffins maison.

Les charcuteries

Les légumineuses, le tofu, le thon en conserve, etc. Ce sont des aliments plus sécuritaires face à la chaleur.

Les aliments transformés (croustilles, barres tendres, jus de fruits, etc.)

Il est toujours plus agréable de pique-niquer léger. Surtout en été, avec la chaleur, on veut éviter de trop manger des aliments lourds et peu énergétiques.

Pour un pique-nique agréable, vaut mieux privilégier les repas équilibrés qui vous donneront un boost pour vos activités! Des aliments faits maison comme les croustilles de pita au four, les légumes et la trempette, les galettes et pains aux fruits faits par maman ou papa, etc.

Comment bien se préparer ?

Utilisez des contenants hermétiques

Plats de plastique pour y ranger des restants

La nourriture est maintenant prête, il faut alors procéder à l’emballage. Il s’agit d’une étape très importante pour ne pas vous retrouver avec des aliments écrasés, mouillés, bref, peu appétissants! Nous vous suggérons d’utiliser autant que possible les petits plats à lunch bien scellés. Ils se disposent bien dans une glacière et vous assureront un gouté en parfait état à votre arrivée.

D’abord, placez les sandwichs, salades, collations et desserts dans des contenants hermétiques, ils permettront une meilleure conservation de même qu’un service sans gâchis. Évitez les sacs en plastique de type Ziploc, ceux-ci rendront vos sandwichs mous et humides. Si vous pensez rapporter les restants de nourriture à la maison, prévoyez des plats supplémentaires.

Ensuite, nous vous suggérons d’apporter un plateau si vous mangez sur l’herbe. Ils stabiliseront vos assiettes et vous pourrez y déposer vos aliments et boissons.

Enfin, Il existe des sacs à dos comportant un ensemble à pique-nique. En plus d’être mignons, ils contiennent tout le nécessaire pour un repas sur l’herbe. Un petit kit parfait pour ne rien oublier, incluant la salière et la poivrière.

Déçu de ne pas utiliser votre joli panier d’osier? Ne vous inquiétez pas, car il vous sera utile pour trimballer ce qui ne nécessite aucune réfrigération comme les noix, les fruits séchés, etc.

Pour tout savoir sur quoi mettre dans votre glacière, votre sac ou votre panier, consultez notre aide-mémoire du pique-niqueur. Avec cela, vous êtes assuré de ne rien oublier.

Planifiez votre pique-nique en 3 temps

À faire la veille du pique-nique
  • Choisir le menu pique-nique désiré et planifier les achats de nourriture en conséquence.
  • Préparer les aliments qui seront nécessaires au montage des sandwichs, croissants, roulés, etc.
  • Préparer la base pour les salades de pâtes, quinoa ou autres : cuisson des pâtes/couscous/quinoa, nettoyage/pelage/coupage des légumes, etc., cuisson des protéines (poulet, oeufs durs, etc.), vinaigrette maison, etc.
  • Couper les cubes de fromage et les mettre dans des contenants hermétiques.
  • Nettoyer et couper les fruits et légumes et disposer le tout dans des contenants hermétiques.
  • Préparer les trempettes pour fruits et légumes et placer le tout dans des contenants.
  • Remplir des bouteilles d’eau au quart et les placer au congélateur.
  • Préparer la limonade maison dans un pichet et réserver au réfrigérateur.
  • Cuisiner les desserts prévus au menu.
  • Réfrigérer tout ou presque tout. Même les aliments comme le pain, les muffins, etc. Cela permettra de garder ces aliments froids plus longtemps.
  • Préparer le sac à pique-nique qui contiendra les accessoires de cuisine (ustensiles, assiettes, pailles, papier essuie-tout, etc.) et les jeux pour les enfants.

 

À faire la journée même
  • Assembler les sandwichs, croissants ou roulés qui ne contiennent pas d’aliments humides et emballer le tout dans des plats bien scellés. Au besoin, séparer les différentes sortes de sandwich.
  • Ajouter la vinaigrette aux différentes salades (pâtes, couscous, quinoa). Si c’est une salade verte, mettre la vinaigrette dans un petit récipient à part.
  • Préparer les triangles de melon d’eau sur les bâtons de popsicle et disposer dans un contenant.
  • Cuire le popcorn et le placer dans un sac ou un contenant.
  • Verser la limonade maison dans de petits pots masson.
  • Remplir le reste des bouteilles congelées avec une eau fraîche.
  • Laver la glacière avec de l’eau et un peu de savon.
  • Apporter des plats supplémentaires ou des sacs refermables pour y mettre les restants de nourriture.
  • Transférer dans de petits contenants les condiments nécessaires. Les gros pots prendront plus de place et ne resteront pas froids longtemps. Ainsi, on évite le gaspillage!
  • Disposer les aliments dans la glacière en suivant les 11 règles d’or ci-dessous.
  • Charger la voiture et surtout, assurez-vous de ne rien oublier!

 

À faire sur place
  • Placer les glacières à l’ombre, si possible.
  • Localiser les toilettes et les poubelles les plus proches : très utiles pour les enfants qui devront les utiliser au courant de la journée.
  • Prendre soin de ne pas réemballer des aliments qui auront passé la journée au soleil. En cas de doute, jetez-les immédiatement.
  • Laisser l’espace propre en quittant les lieux.

 

Respectez les 11 règles d’or de la glacière

Le contenu d'une petite et grosse glacière

Que ce soit pour un pique-nique sous le soleil à la plage ou à l’abri d’un arbre dans un parc, vous ne pourrez vous en sortir sans une bonne glacière. En été, sous le chaud soleil, il est de mise de conserver ses aliments au froid pour éviter toute maladie d’origine alimentaire.

À première vue, vous pensez peut-être pouvoir préparer votre glacière les yeux fermés, mais détrompez-vous, ce n’est pas une mince affaire! Il existe des règles à respecter pour vous assurer que votre repas en plein air ne tourne pas au vinaigre.

Ne tardez plus et adoptez dès maintenant ces bonnes pratiques d’hygiènes que vous pourrez appliquer durant tout l’été pour un pique-nique sans tracas!

Optez pour un modèle rigide

Les glacières rigides en plastique permettent de garder les aliments au froid pendant plus longtemps contrairement aux sacs à lunch souples. Comme elles peuvent devenir lourdes à porter, transportez-la dans un chariot pour enfant!

Refroidissez votre nourriture à l’avance

Pensez mettre vos boissons et votre nourriture au réfrigérateur la veille pour que votre goûter reste froid plus longtemps.

Petite astuce : refroidissez votre glacière en la remplissant de glace quelques heures avant d’ajouter le contenu.

Redoublez de prudence en utilisant deux glacières

Si c’est possible, utilisez deux glacières : une pour les boissons et aliments dont vous aurez besoin fréquemment et une autre pour les viandes, produits laitiers, sandwichs, salades, etc. Ainsi, vous éviterez de toujours ouvrir la glacière à viande.

Si vous possédez qu’une seule glacière, placez alors les boissons au fond pour qu’elles restent froides plus longtemps et qu’elles n’écrasent pas vos aliments.

Soyez généreux avec les blocs réfrigérants.

Pour une conservation optimale de votre nourriture, optez pour les blocs de type ice pack ou les glaces en gel. Ils durent deux fois plus longtemps que la glace et formeront peu d’eau au fond de la glacière. Il est préférable de les placer sur le dessus des aliments et entre les denrées périssables.

Saviez-vous que si vous utilisez des cubes de glace, ceux-ci peuvent transmettre des bactéries d’un aliment à un autre en s’égouttant? Prenez garde si vous optez pour ce type de glace, placez-les dans des contenants hermétiques pour éviter toute contamination.

Conservez une température adéquate

Comme il vous est impossible de contrôler la température extérieure, il vous faut contrôler celle de votre glacière. Ainsi, toujours garder la température de votre glacière égale ou inférieure à 4 °C (40 °F). Évitez la zone dangereuse, soit entre 4 °C et 60 °C, car ces températures sont favorables à la multiplication des bactéries.

Si vous prévoyez faire plusieurs pique-niques durant l’été, nous vous suggérons d’investir dans un thermomètre.

Rappelez-vous que si vous avez un petit doute quant à la fraîcheur d’un aliment, vaut mieux ne pas le consommer et le jeter à la poubelle.

Comblez les espaces vides

Remplissez les petits trous par des bouteilles d’eau glacés pour un maximum de fraîcheur. Elles pourront se boire par la suite.

Adoptez une technique de rangement des aliments

Disposez la nourriture dans l’ordre où vous envisagez la consommer et de préférence, rangez les éléments plus lourds au fond pour ne pas qu’ils écrasent vos denrées.

Les aliments périssables comme la viande doivent absolument être placés en premier. Puisque la chaleur monte et le froid descend, ils se conserveront mieux au fond de la glacière. De plus, ajoutez une couche de blocs réfrigérants avant d’ajouter les autres aliments comme les fruits, les condiments, etc.

Comme votre dessert sera consommé en dernier, pensez le placer au fond de votre glacière. Tandis que les collations et les amuse-gueules seront consommés un peu avant le repas principal, disposez-les plutôt sur le dessus.

Emballez la viande crue à part

La viande crue et les fruits de mer doivent être dans des plats bien scellés pour empêcher qu’ils coulent et contaminent les autres aliments. Idéalement, il faudrait les ranger dans une autre glacière, surtout si vous envisagez un pique-nique sur le bbq qui nécessitera beaucoup de viandes.

Si vous n’avez pas deux glacières, on place les viandes au fond pour qu’elles restent bien froides et qu’elles ne coulent pas sur la nourriture.

Surveillez les aliments sensibles à la chaleur

Le beurre, la mayonnaise, le fromage, la crème et le yogourt sont des aliments qui se gâtent facilement sous l’effet de la chaleur. Placez-les au fond de la glacière et ne les laissez pas à température ambiante pendant plus de deux heures.

Voici les aliments qui devront toujours demeurer bien au froid :

  • La viande, le poulet et le poisson.
  • Les charcuteries.
  • Les salades et sandwichs à base de mayonnaise.
  • Les produits laitiers.
  • Les desserts à base de crème, lait ou yogourt.
  • Les préparations à base d’oeufs (quiches, sandwichs et salades).
Remplissez la glacière au maximum

Une glacière pleine préservera sa température plus longtemps que si elle est à moitié vide. En effet, plus elle est remplie, plus les aliments sont serrés, donc il y a moins d’air qui circule et le froid est conservé!

Petit truc, si votre refroidisseur est partiellement rempli, comblez l’espace avec plus de glaces ou des bouteilles d’eau congelées.

Protégez votre glacière

Dans la voiture, rangez la glacière dans un endroit frais. Si vous possédez un climatiseur, privilégiez la banquette arrière plutôt que le coffre.

À votre arrivée, couvrez la glacière d’une couverture de couleur pâle ou déposez-la sous un arbre ou un parasol. Si c’est un pique-nique à la plage, creuser un trou dans le sable pour y mettre la glacière.

9 astuces originales pour votre pique-nique

9 astuces orginales pour un pique-nique

Crédit photo : The Kailo Chic Blog, Flickr Bryan Ochalla, Buzzfeed, Greatist, The Kitchen Prep

Pour un pique-nique amusant et original, il existe plein d’objets pour ajouter du punch à votre festin extérieur. D’ailleurs, ce sont des accessoires que vous possédez sûrement déjà à la maison! Voici nos idées préférées :

Le moule à muffins

Utilisez un moule à muffins pour y mettre les fruits, légumes, craquelins ou autres petites bouchées. Couvrir d’un papier d’aluminium pour le transport et déballer le pour en faire un petit buffet.

 Le papier à muffin

Servez les boissons avec un papier à muffin sur le dessus. Cela évite d’avoir de petits insectes qui flottent dans vos boissons.

Les oeufs de Pâques

Réutilisez les oeufs de Pâques en plastique en guise de contenants à collations. Les enfants adoreront se servir.

Les pots masson

Servez-vous des pots masson comme contenant à crudités individuel. Déposez la trempette au fond et plantez-y les légumes.

Les cartons d’oeufs

Conservez vos cartons d’oeufs pour y mettre des aliments comme les prunes, les clémentines ou même les minimuffins!

Les ice pack maison

En panne de blocs réfrigérants pour le contenu de votre glacière? Ne sortez surtout pas vous en acheter, mais fabriquez-les vous-même! Un geste économique et écologique :)

La recette : verser du savon à vaisselle dans un sac Ziploc à double épaisseur et congeler. Sinon, placez une éponge mouillée dans un sac Ziploc et placez au réfrigérateur.

Par la suite, vous pourrez même vous servir de l’éponge ou du savon pour nettoyer les gâchis lors du pique-nique.

Le rideau de douche

Placez un rideau de douche sous votre couverture pour prévenir l’humidité.

La lime

Luttez contre les moustiques ou autres insectes avec la technique de la lime. Il suffit de couper une lime en deux et de planter des clous de girofle dans la pulpe. Un vrai truc de grand-mère qui éloignera assurément les bibittes!

La salade moderne

Cuisinez vos salades en pot. Même préparées d’avance, elles resteront croquantes! Étagez les saveurs pour créer différentes combinaisons de salades.

 

Vous voilà maintenant bien renseigné sur l’art de pique-niquer. Que ce soit pour choisir un menu, une glacière ou une destination, partir en pique-nique demande un minimum de préparation pour s’assurer de passer une journée mémorable. Manger en plein air, c’est aussi faire place à la spontanéité et aux petites aventures qui feront de votre pique-nique un merveilleux souvenir d’été!

Maintenant, à vous de nous raconter vos plus beaux moments pique-nique. Quels sont les meilleurs repas que vous avez pris sur l’herbe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>